Effets secondaires de Diane 35

Diane 35 est un contraceptif oral qui contient de l'acétate de cyprotérone et de l'éthinylestradiol. Bien qu’il s’agisse d’une pilule contraceptive très efficace, dite “combinée”, Diane 35 n’est pas nécessairement prescrite dans un but contraceptif. En réalité, son utilisation comme contraceptif n’est pas son indication première et n’intervient qu’en bénéfice annexe à ses indications médicales premières, à savoir :

  • Le traitement de l'acné sévère, lorsque les traitements antibiotiques n'ont pas eu de résultats satisfaisants
  • Le traitement de l’hirsutisme, c’est à dire la pilosité excessive que connaissent certaines femmes en raison d’un surplus de production d'hormones mâles

Ces multiples indications thérapeutiques font ainsi de Diane 35 un contraceptif extrêmement polyvalent. Toutefois et comme pour tout médicament, ces modes d’actions peuvent aussi donner lieu à l’apparition d’effets secondaires indésirables chez certaines patientes.

Comme pour toute pilule contraceptive, il est conseillé de continuer la prise de Diane 35 pendant 3 mois si les effets secondaires ressentis ne sont pas sévères. En effet, c’est le temps dont votre métabolisme pourrait avoir besoin pour s'accommoder aux ingrédients de la pilule Diane 35.

Les effets secondaires courants et plus rares de Diane 35

Les effets secondaires peuvent être classés en plusieurs catégories selon leur fréquence d’apparition dans une population de patients. Ci dessous la correspondance entre ces différentes catégories et la fréquence d’apparition des effets secondaires.

echelle effets secondaires

Le tableau suivant présente les effets secondaires fréquents (Plus d’1 personne sur 100), peu communs (1 personne sur 1000) et rares (moins d’1 personne sur 10 000) de la pilule Diane 35 :

Effets secondaires fréquents Effets indésirables peu communs Effets indésirables rares
  • Nausée
  • Gain de poids
  • Crampes d'estomac ou ballonnements
  • Maux de tête
  • Sautes d'humeur
  • Sensibilité des seins
  • Vomissement
  • Rétention d'eau
  • Migraine
  • Baisse de libido
  • Démangeaisons de la peau
  • Perte de poids
  • Hausse de libido
  • Pertes vaginales
  • Ecoulement mammaire

​Les femmes qui prennent Diane 35 peuvent également éprouver des saignements ou des pertes entre les règles, mais cela s’arrête généralement de soi même après les premiers mois, dès que leurs corps s’est adapté à la prise du nouveau médicament. 

A noter par ailleurs que la prise de Diane 35 peut également augmenter votre tension artérielle et aggraver d'autres maladies sous-jacentes.

Risques supplémentaires à considérer

Il existe certains risques supplémentaires à prendre en compte lorsque l’on suit un traitement de Diane 35 et bien que rares, il est important que vous soyez au fait de ces risques, et que vous soyez à même d'en identifier les premiers signes et symptômes potentiels.

Diane 35 et la dépression

Plusieurs études sur la question ont été menées, afin de déterminer l’existence d’un lien de cause à effet entre la prise de Diane 35 et la dépression : aucune de ces études n’ont pu conclure à l’existence établie d’un tel lien. Là où des cas de dépression sévères ont pu être observés, les chercheurs ont identifié l’existence d’antécédents depressifs préalables au traitement sous Diane 35. Si toutefois vous ressentez des signes de dépression, vous devriez en parler immédiatement à votre médecin et envisager, par précaution, de stopper la prise de Diane 35.

Diane 35 et le risque de caillots sanguins

Diane 35 peut augmenter les risques de développer un caillot sanguin dans la jambe (on parle alors de thrombose veineuse profonde), ou dans les poumons (on parle d’embolie pulmonaire) (si elle se développe dans les poumons). Plusieurs études ont montré que les femmes traitées par ce type de pilule contraceptive ont une probabilité supérieure de développer un caillot sanguin, bien que ce risque reste toutefois inférieur à celui encouru  par les femmes enceintes, tel que l’illustre le tableau ci-dessous :

Catégorie Risque de caillot sanguin
Femmes ne prenant pas la pilule et n'étant pas enceinte 5 à 10 femmes parmi 10 000 développeront un caillot sanguin
Femmes prenant la pilule Diane 35 40 femmes parmi 10 000 développeront un caillot sanguin
Femmes enceintes 60 femmes parmi 10 000 développeront un caillot sanguin

Le risque de développer un caillot dépend aussi de votre propre histoire médicale et des éventuels autres facteurs de risque que vous présentez. Si vous avez d'autres facteurs de risque, votre médecin peut estimer que Diane 35 ne convient pas à votre situation de santé.

Diane 35 et le risque de cancer

Diane 35 peut augmenter le risque de cancer du col de l’utérus, de cancer du sein et de façon encore plus rare, du cancer du foie. L’augmentation du risque est marginale et porte sur une utilisation à long terme de Diane 35; 10 ans après l’arrêt de Diane 35 l’augmentation de ce risque est nulle.

Ci dessous un tableau qui illustre les risque de contracter un cancer du sein chez les femmes prenant ou non la pilule Diane 35 :

Catégorie Risque de cancer du sein
Femmes de 35 ans, qui n'ont pas pris Diane 35 ni d'autres pilules contraceptives 16 femmes sur 10 000 développeront un cancer du sein
Femmes de 35 ans, qui ont pris Diane 35 pendant cinq années entre l'âge de 20 et 30 ans 17-18 femmes sur 10 000 développeront un cancer du sein
Femmes de 45 ans, qui n'ont pas pris Diane 35 ni d'autres pilules contraceptives 100 femmes sur 10 000 développeront un cancer du sein
Femmes de 45 ans, qui ont pris Diane 35 pendant cinq années entre l'âge de 30 et 40 ans 110 femmes sur 10 000 développeront un cancer du sein

Comment prévenir le risque d'effets secondaires

Il y a certains facteurs de risque qui peuvent accroître vos chances d’avoir des effets secondaires. Il est important de communiquer à votre médecin toutes les informations médicales et antécents médicaux vous concernant, afin de lui permettre de s’assurer que Diane 35 est bien adaptée à votre état de santé. 

Si vous présentez un ou plusieurs des facteurs ci-dessous, la pilule Diane 35 pourrait être inadaptée à votre situation:

  • Vous avez 35 ans ou plus
  • Vous fumez ou ou avez fumé au cours des 12 derniers mois
  • Vous êtes en surpoids
  • Vous ou votre famille avez eu des problèmes cardiaques, caillots sanguins, AVC, ou hypertriglycéridémie
  • Vous faites de l’hypertension
  • Vous souffrez de diabète
  • Vous souffrez de dépression sévère
  • Vous présentez une hémoglobine anormale, une maladie inflammatoire de l'intestin ou des taux élevés de prolactine dans le sang
  • Vous présentez une grosseur non diagnostiquée dans le sein
  • Vous êtes enceintes ou allaitez

Faire face aux effets secondaires de Diane 35

La plupart des effets secondaires mineurs de Diane 35 devrait disparaître d’eux même après les premiers mois d’utilisation ; les nausées et spotting, notamment. Si vous éprouvez des effets secondaires peu sévères il est conseillé de continuer à prendre Diane 35 pendant les trois premiers mois, et ainsi laisser suffisamment de temps à votre métabolisme de s’adapter aux ingrédients actifs du traitement. Si vos effets secondaires sont plus graves ou augmentent progressivement, consultez votre médecin.

Vous devez également informer votre médecin si votre situation médicale change, susceptible de vous exposer davantage aux effets secondaires : par exemple si vous développez une pression artérielle élevée ou qui ont une grosseur non diagnostiquée dans votre sein. Enfin, que vous suiviez ou non un traitement de Diane 35, il est recommandé de faire des tests de frottis réguliers de sorte à diagnostiquer la présence de cellules irrégulières le plus tôt possible.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix