> Calvitie > Le Finastéride dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate

Le Finastéride dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate

L'hyperplasie bénigne de la prostate est une affection qui touche un très grand nombre d'hommes. Le traitement de cette maladie peut combiner à la fois une approche médicamenteuse et d’autres formes de traitements. Dans la première approche, l'un des agents médicamenteux préconisés est le Finastéride (un ingrédient actif utilisé initialement dans le traitement de l'alopécie androgénique, également connu sous le nom commercial de Propecia. Ce médicament va agir sur les hormones sexuelles mâles et bloquer les effets sur la prostate de l’hormone appelée dihydrotestostérone (DHT), ce qui va avoir pour conséquence de réduire la taille de la prostate et d’améliorer les symptômes associés.

Qu'est-ce que le Finastéride?

Le Finastéride est une substance du groupe des inhibiteurs de l'enzyme 5-α-réductase. Cet agent actif est utilisé dans les traitements suivants:

Qu’est ce que l'hyperplasie bénigne de la prostate?

L'hyperplasie bénigne de la prostate est l'un des maux les plus courants chez la gente masculine. Selon les statistiques 6%  des hommes en souffriraient, avec parmi eux une majorité d’hommes plus âgés (en effet le risque augmente avec l'âge).

Dans les premiers temps, l'élargissement de la prostate peut se produire sans manifestation ou gêne apparente. Par la suite, plusieurs symptômes pourront faire leur apparition :

  • Difficulté à commencer à uriner,
  • Augmentation de la fréquence des urines la nuit,
  • Sentiment de pression sur la vessie,
  • Sentiment d’une vidange incomplète de la vessie.
hyperplasie begingne de la prostate

Mécanisme d'action du Finastéride dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate

Le Finastéride est un inhibiteur de l'enzyme 5-alpha-réductase, c'est à dire qu’il en va bloquer l’action de cette protéine, et en l'occurrence empêcher la conversion de la testostérone en sa forme plus active, la dihydrotestostérone (DHT). 

Or la DHT produit des effets sur différentes cellules du corps masculin ; et stimule notamment les processus de prolifération de la glande de la prostate. Le Finastéride en réduisant la quantité de DHT dans le corps, va donc à son tour permettre de conduire à l’inhibition de la croissance de la prostate.

Comment prendre le traitement ?

Le Finastéride est disponible sous forme de comprimés à prendre oralement avec ou sans nourriture. Le Finastéride se prend en continu et de façon quotidienne. Il est par ailleurs conseillé de prendre le médicament chaque jour à la même heure. Enfin ce n’est qu’avec une utilisation régulière, qu’il est possible d'atteindre et de maintenir l'effet du traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate. 

Tous les patients atteints d'hyperplasie bénigne de la prostate peuvent-ils être traités avec le Finastéride?

Il y a très peu de contre-indications à l'utilisation du Finastéride. 

La contre indication principale pour laquelle vous ne devrez absolument éviter de prendre le médicament est bien sûr l’allergie au Finastéride ou à tout autre composant présents dans les comprimés de Propecia. 

Notez par ailleurs que ce le médicament n’est indiqué qu’auprès des hommes, mêmes si la grossesse fait partie de la liste des contre indications.

Effets du Finastéride

Le Finastéride permet de réduire le volume de la glande de la prostate et ainsi d'atténuer (voire même de faire complètement disparaître) les symptômes associés à l'hyperplasie de la prostate. 

En effet on observe une réduction significative des concentrations de DHT dans le corps chez les patients sous Finastéride : réduction de concentration de près de 90% pour la zone de la prostate. La conséquence de cette baisse de DHT est non seulement la suppression de l'élargissement de la prostate, mais même parfois au-delà une réduction de son volume. Ces résultats ne se manifestent toutefois pas immédiatement après le début de la pharmacothérapie : les effets du finastéride se font généralement pleinement sentir 6 à 8 mois après le début du traitement.

La pharmacothérapie à base de Finastéride à permis à de nombreux patients d’éviter des traitements plus lourds, tels que la chirurgie.

Effets secondaires du Finastéride

Les effets secondaires du Finastéride sont relativement rares. Ceux qui peuvent se produire sont principalement liés à la réduction des niveaux d'hormone sexuelle mâle chez le patient ; ce qui peut entraîner :

Ces phénomènes ne se produisent pas chez tous les patients utilisant le Finastéride et même dans les cas où certains de ces effets secondaires se produisent, on observe, passé un certain temps, une diminution de leur intensité, voire même une disparition complète.

D'autres phénomènes, qui peuvent être liés à l'utilisation du Finastéride, incluent notamment les étourdissements et évanouissements.

Durée et réversibilité des effets du Finastéride

Pour conserver ses effets, le Finastéride doit être pris régulièrement et en continu par les patients. lorsque le patient stoppe la prise de son traitement, ces mécanismes enzymatiques sont alors déverrouillés au fil du temps et la quantité de DHT dans le corps remonte petit à petir à son niveau antérieur. On estime que tous les bénéfices obtenus par un traitement continu de Finastéride disparaissent à leur tour 6 à 8 mois après la fin du traitement.

Controverses liées au traitement par le Finastéride

Comme de nombreux médicaments, le traitement par Finastéride a pu soulever certaines controverse. Certains chercheurs sont d'avis que la prise d’un tel traitement peut retarder ou rendre plus difficile la détection du cancer de la prostate. En effet, un des paramètres évalué dans le diagnostic de ce cancer est la concentration plasmatique de l'antigène spécifique de la prostate (PSA). Or le finastéride a pour effet l’abaissement de cet antigène PSA et amener le corps médical à un mauvais diagnostic lors d’un éventuel dépistage. 

C’est pourquoi, avant d’entamer un traitement de Finastéride, il vous est recommandé de déterminer en laboratoire votre niveau de PSA ce qui après le démarrage du traitement permettra au médecin de mieux apprécier l’éventuel écart de valeur par rapport à la mesure initiale et de mieux juger s’il ya lieu de s’inquiéter ou non.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix