Alternatives à la contraception hormonale

La contraception représente un enjeu très important chez de nombreuses femmes sexuellement actives. La majorité des femmes utilise des contraceptifs hormonaux même si de plus en plus de femmes choisissent d'éviter les hormones et s’orientent vers des contraceptions non hormonales. Les raisons sont diverses, mais l’adoption d’une méthode alternative sans hormones peut présenter plusieurs avantages et limiter par ailleurs certains risques.

Pourquoi opter pour des contraceptifs sans hormones?

Une raison majeure réside dans le fait que les contraceptifs hormonaux accroissent le risque de développer des thromboses ou des embolies chez certaines morphologies ou métabolismes. Une autre raison majeure est la recherche de méthodes plus naturelles qui n'interfèrent pas avec le cycle menstruel naturel de la femme.

Contraceptions non hormonales

Le stérilet de cuivre

Le stérilet de cuivre est un support en plastique autour duquel est enroulé un fil de cuivre. La plupart des femmes utilisent le stérilet classique en forme de T ou une chaîne de cuivre équipée d'un arc à archets.

Le stérilet de cuivre est inséré dans l'utérus par le gynécologue et peut y rester pendant cinq ans. Le fil de cuivre enroulé autour du stérilet est au coeur du processus contraceptif : il empêche le sperme de pénétrer dans l'utérus en immobilisant les spermatozoïdes et rend ainsi très peu probable le fait qu'un ovule soit fécondé.

L’autre fonction de la spirale de cuivre est de s'assurer que les ovules fécondés ne puissent pas arriver dans l'utérus. En effet, la spirale provoque un épaississement bénin de la muqueuse utérine, ce qui empêche les ovules de s'implanter.

Le stérilet de cuivre a un indice de Pearl de 0,3 à 0,8 ce qui en fait une méthode de prévention très sûre. Les avantages du stérilet sont son utilisation sur le long terme et le fait que les utilisatrices n'ont pas à penser à la contraception tous les jours.A coté de ces avantages il demeure quelques inconvénient comme les risques d'une grossesse extra-utérine et la possibilité de douleurs.

Le préservatif masculin

Le préservatif est probablement le contraceptif non hormonal le plus populaire. Le plus grand avantage de ce contraceptif est qu'il ne protège pas seulement contre les grossesses non désirées, mais empêche également la transmission des MST.

Le préservatif peut être acheté sans ordonnance et est très simple à utiliser. Son efficacité dépend toutefois grandement de la façon dont il est utilisé.

Le préservatif féminin

Le préservatif féminin, ressemble à un préservatif masculin extra large avec un anneau flexible positionné sur chaque extrémité. Pour que le préservatif féminin soit efficace, il doit être fixé entre l'os pubien et la voûte vaginale postérieure, de façon à couvrir les petites lèvres.

L'autre extrémité du préservatif féminin est fixée à l’extérieur du vagin avant les grandes lèvres. Tout comme le préservatif masculin, le préservatif féminin protège contre les maladies sexuellement transmissibles et peut être acheté sans ordonnance. La sécurité de ce contraceptif dépend aussi bien de la bonne manipulation que de la qualité du préservatif.

Le diaphragme et la cape cervicale

Le diaphragme 

Le diaphragme est une petite cape de silicone arrondie disponible en plusieurs tailles. Généralement, la première mise en place du diaphragme est effectué par une gynécologue, de sorte que la taille la plus adaptée puisse être déterminée. Le diaphragme est inséré environ 2 heures avant les rapports sexuels et doit être combiné avec un gel spermicide.

Cela  rend le diaphragme encore plus efficace et empêche le sperme d'entrer dans l'utérus. Il peut ensuite être retiré au moins 6 heures après le rapport sexuel. Associé à un spermicide, le diaphragme est considéré comme très sûr.

Chez  les personnes qui utilisent le diaphragme, les rapports sexuels sans anticipation sont difficiles avec cette méthode de contraception car l'insertion du diaphragme prend du temps et nécessite une certaine planification.

La cape cervicale

La cape cervicale agit de la même façon que le diaphragme et est poussée dans le fond du vagin, sur la face externe du col de l’utérus. Contrairement au diaphragme, le capuchon est un peu plus petit, mais doit également être utilisé avec un spermicide. 

Méthodes contraceptives naturelles

Contrairement aux méthodes précédemment mentionnées qui sont toutes des contraceptions mécaniques qui établissent une barrière entre les ovules et le sperme, les méthodes qui vont suivre reposent uniquement sur les propriétés naturelles du corps de la femme. 

Exigeant une grande discipline, ces méthodes de contraception naturelle exigent aussi de la femme une parfaite connaissance de son cycle et de son propre corps.

La méthode Billings 

Cette méthode de prévention tient son nom d' un couple de médecins australiens qui ont minutieusement étudié l'état de la glaire cervicale au cours des différents stades du cycle féminin.

Les médecins ont constaté que la consistance de la glaire cervicale devient de plus en plus fluide et de plus en plus claire, alors qu’elle est habituellement plus solide et grumeleuse. Pendant les jours fertiles, la glaire cervicale s’étire comme du fil.

Sur le plan pratique, cette méthode de contraception naturelle fonctionne de telle sorte que les femmes examinent et notent l'état de leur glaire cervicale deux fois par jour. De cette façon, elles savent quand elles se rapprochent de leurs jours fertiles et peuvent mieux éviter les rapports sexuels.

La méthode de Billings n'est pas très sûre et n'est recommandée par les médecins qu’en association avec la méthode de la température présentée ci-dessous. L'indice de Pearl est de 15 et en association avec la méthode de la température, l’indice est de 0,8 à 10.

La méthode de la température

La méthode de la température est à la fois une méthode de contraception et une méthode à part entière permettant de concrétiser la conception. En mesurant régulièrement la température corporelle matinale, les femmes peuvent déterminer le stade de leur cycle.

Après l'ovulation, la température de base (température corporelle après le réveil) de la femme augmente de quelques dixièmes de degré afin de pouvoir déterminer avec précision s'il ya un risque de grossesse ou non. Ce type de contraception nécessite beaucoup de discipline et est particulièrement recommandé en combinaison avec la méthode Billings. La méthode de la température a un indice de Pearl de 3.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix