Patch contraceptif

Prescription médicale et informations sur le patch contraceptif

Si la pilule combinée reste le moyen contraceptif le plus utilisé chez les femmes françaises, d'autres options tout aussi efficaces sont désormais disponibles et attirent de plus en plus de femmes. C'est en particulier le cas du patch contraceptif : un dispositif à coller sur la peau qui diffuse les mêmes hotmones qu'une pilule contraceptive mais directement à travers votre épiderme.

Avec Vitaemed vous pouvez obtenir une prescription médicale en ligne pour l'un de ces traitements.

Pour cela vous répondez à un questionnaire médical revu par un médecin qui, selon avis, vous délivre une ordonnance à présenter dans n'importe quelle pharmacie française.

Coût de prescription: 29.90 € (ind. consultation + ordonnance)

Nota Bene : nous ne fournissons aucun médicament et rappelons que la vente en ligne de médicaments soumis à prescription obligatoire est illégale en France . Pour votre sécurité seules les pharmacies physiques françaises sont habilitées à dispenser ces traitements.

Sommaire
Notre service
Traitement
Besoin d'aide ?
Notre service
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix
Besoin d'aide ?

Notre service client est à votre disposition pour toute question ou assitance du lundi au vendredi de 9:00 à 18:00 et peut être contacté par téléphone au 0975 185 065, par live chat,ou par email à serviceclient@vitaemed.com. Nous nous efforcerons de vous répondre sous 48 heures ouvrées.

  • Consultation en ligneUn médecin analyse votre questionnaire médical et vous prescrit un traitement
  • Ordonnance médicaleIl vous délivre une ordonnance à présenter dans n'importe quelle pharmacie française
  • Chez vous ou en PharmacieVous recevez l'ordonnance chez vous ou la transmettez directement à la pharmacie de votre choix
Consultation
& ordonnance 29.90 €

Contraceptifs hormonaux

Evra patchs contraceptifs
  • Tout aussi efficace que «la pilule»
  • Utilisation sur 3 semaines (1 patch/ semaine) puis pause d'1 semaine
  • Peut aider à réguler et soulager les règles douloureuses

Le patch contraceptif, c'est quoi ?

Tout comme la pilule combinée, le patch contraceptif se compose de deux hormones de synthèse : progestérones et œstrogènes. L'association de ces hormones, imitations des hormones progestérone et œstradiol présentent naturellement chez la femme, permet de prévenir une grossesse tout en régulant les cycles menstruels.

Le patch contraceptif se présente sous la forme d'un petit carré de 4 cm approximativement de couleur peau. Il s'applique directement sur la peau, diffusant ainsi les hormones contraceptives dans le système sanguin par voie transdermique. Il peut se coller sur n'importe quelle partie du corps à l'exception des seins sensibles aux hormones. Les utilisatrices l'appliquent généralement sur les bras, l'abdomen ou le torse et pour une majeure discrétion sur les fesses.

Cette méthode contraceptive offre une efficacité supérieure à 99 %, il s'agit donc d'une technique particulièrement fiable. Cette protection contre toute grossesse non désirée devient effective après 7 jours d'application.

Comment fonctionne le patch contraceptif ?

Etant donné que les hormones utilisées, à savoir les progestérones et les œstrogènes, sont les mêmes que dans la pilule combinée, les mécanismes contraceptifs le sont également. Le patch contraceptif va ainsi bloquer l'ovulation en empêchant la maturation des ovocytes. La glaire cervicale va également s'épaissir devenant imperméable aux spermatozoïdes, processus qui empêche toute fécondation. Enfin, l'endomètre se trouve modifié et la nidation ne peut se produire.

Si la contraception orale doit être prise tous les jours, le timbre contraceptif doit pour sa part être collé une fois par semaine. Les hormones sont alors libérées de manière continue.

Comment s'utilise un patch contraceptif ?

Comme nous venons de vous le dire, le patch contraceptif ne s'applique qu'une fois par semaine. S'il peut être collé pratiquement sur toutes les parties du corps (peau propre), il est tout de même préférable d'opter pour des zones de peau qui ne présentent aucun poil ou cheveu, ni bouton, irritation ou lésion. Il est également conseillé de changer l'endroit d'application d'un patch à l'autre afin que la peau respire et éviter ainsi toute réaction cutanée adverse.

Généralement un nouveau patch est placé chaque semaine durant trois semaines. Une pause de 7 jours est alors observée, période durant laquelle des hémorragies de privation peuvent survenir. Après cette semaine de pause, trois patchs sont de nouveau appliqués (un par semaine), une semaine de pause et ainsi de suite. Le patch contraceptif peut cependant être administré sans temps d'arrêt pour diverses raisons, au même titre que la pilule combinée d'ailleurs.

Les patchs contraceptifs sont conditionnés de manière individuelle. Il est conseillé d'ouvrir l'emballage de manière délicate en ayant lavé ses mains au préalable. Pour une efficacité majeure, il est préférable d'appliquer un timbre contraceptif au premier jour des règles. La mise en place du timbre contraceptif à un autre moment durant les règles ne garantit pas une protection complète.

Quels sont les avantages d'un patch contraceptif ?

Le premier avantage du patch contraceptif est sans conteste sa facilité d'utilisation et la tranquillité qu'il génère. Plus besoin de penser à prendre un médicament tous les jours, plus de peur de l'oubli. Bref vous pouvez vivre une sexualité « sans angoisse ». Les risques de mauvaises utilisations sont donc beaucoup moins importants qu'avec les contraceptifs oraux. Il faut savoir qu'en France, si plus de 90 % des femmes ne souhaitant pas avoir d'enfant utilisent un moyen de contraception, environ un tiers des grossesses ne sont pas prévues ! De manière générale, le patch contraceptif va permettre de réguler le cycle menstruel, diminuer les douleurs liées aux règles, leur durée tout en les rendant moins abondantes. Le timbre contraceptif peut également diminuer l'acné.

Etant donné que les hormones sont diffusées dans le sang par voie transdermique, elles ne passent pas par le système digestif. Par conséquent il n'y a pas de perte d'efficacité en cas de vomissements ou de diarrhée comme on peut l'observer avec la pilule combinée. De plus, les doses d'hormones étant diffusées de manière régulière, en continu et à quantités égales, les effets secondaires courants liées aux hormones tels que nausées et vomissements sont également beaucoup moins importants en comparaison à la pilule.

Quels sont les effets secondaires et inconvénients du patch contraceptif ?

Comme la pilule, le patch contraceptif est un médicament. Il ne peut donc qu'être prescrit sur ordonnance, à titre individuel. Comme tout médicament, le patch contraceptif s'accompagne d'effets secondaires indésirables. Etant donné qu'il s'agit des mêmes hormones que celles utilisées avec la pilule combinée, ses effets secondaires sont comparables : nausées, vomissements, douleurs au niveau des seins, acné, fatigue, saute d'humeur, perte de libido. Ces effets secondaires désagréables ont tendance à disparaitre après les premiers mois d'utilisation, une fois que le corps s'est adapté aux nouvelles hormones.

Le patch est ainsi assimilé à la pilule combinée dite de troisième génération car son utilisation entraine un risque cardiovasculaire comparable. Le patch contraceptif peut également provoquer dans de rares cas une réaction allergique sur la zone de la peau où il est appliqué. Cette réaction allergique est en fait due à la colle utilisée pour le maintenir en place. C'est pour cette raison qu'il est conseillé de changer de zone d'application à chaque renouvellement de patch. Si vous constatez une réaction allergique, il est conseillé de changer l'endroit de votre patch et si la réaction cutanée persiste de consulter un professionnel de santé.

Un autre inconvénient s'ajoute encore à l'utilisation du patch contraceptif, celui de son élimination. En effet, le patch contient toujours des hormones lorsque vous le jetez à la poubelle. Enfin, dernier inconvénient du patch contraceptif, son son prix. Ce mode de contraception est en effet beaucoup plus onéreux que la pilule.

Mon patch s'est décollé, que faire ?

Précisons avant tout que les cas de décollement involontaire d'un patch sont extrêmement rares. Pas d'inquiétude à avoir à ce niveau-là : les patchs sont conçus pour résister à l'eau et à la transpiration. Aucun risque de décollement si vous prenez une douche ou si vous faites du sport. Le timbre contraceptif ne perd pas non plus son efficacité dans de telles conditions.

Si malgré tout le patch venait à se décoller, il est conseillé d'utiliser un autre moyen de contraception jusqu'au prochain cycle ou de le remplacer, mais n'étant pas vendu à l'unité cette option peut être onéreuse.

Qui peut utiliser un patch contraceptif ?

Le patch contraceptif peut être utilisé de manière générale par toutes les femmes. Il est particulièrement apprécié des femmes qui ont tendance à oublier de prendre leur pilule. Comme tout moyen de contraception hormonale, certaines précautions doivent cependant être adoptées. L'utilisation d'un patch contraceptif n'est par exemple pas conseillée chez les femmes souffrant de migraine, chez les fumeuses ou les épileptiques, chez les femmes qui allaitent. Il peut également perdre en efficacité chez les femmes pesant plus de 90 kilos. Dans tous les cas un avis médical est nécessaire.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix