> Contraception hormonale > Qlaira > Les effets secondaires de la pilule Qlaira

Les effets secondaires de la pilule Qlaira

qlaira

La pilule hormonale Qlaira marque par sa singularité parmi toutes les pilules contraceptives. C'est, en effet, la seule pilule qui contient un oestrogène dit « naturel »: de l'oestradiol (ou estradiol). Cet oestrogène copie une hormone que l'on retrouve naturellement au sein de l'organisme. Grâce à cela, les effets secondaires de Qlaira sont plus faibles que les autres pilules contraceptives mais ne sont pour autant pas nuls.

Comme tout mode de contraception, Qlaira présente des effets secondaires dont nous dressons une liste complète ci-dessous

Tableau et fréquences des effets secondaires de Qlaira

Classe de systèmes d'organes Fréquent( 1/100 à 1/10) Peu fréquent( 1/1 000 à < 1/100) Rare( 1/10 000 à < 1/1 000)
Infections et infestations Infection fongique
Infection vulvo-vaginale mycosique
Infection vaginale
Candidose
Herpès oral
Maladie inflammatoire pelvienne
Syndrome d'histoplasmose oculaire présumé
Pityriasis versicolor
Infection des voies urinairesVaginite bactérienne
Troubles du métabolisme et de la nutrition Augmentation de l'appétit Rétention hydrique
Hypertriglycéridémie
Affections psychiatriques Dépression/humeurdéprimée
Troubles émotionnels
Insomnie
Baisse de libido
Troubles mentaux
Changement d'humeur
Agressivité
Anxiété
Dysphorie
Augmentation de la libido
Nervosité
Cauchemars
Agitation
Troubles du sommeil
Stress
Affections du système nerveux Céphalées Etourdissements
Migraine
Troubles de l'attention
Paresthésie
Vertiges
Affections oculaires Intolérance aux lentilles de contact
Sécheresse des yeux
Gonflement des yeux
Affections cardiaques Infarctus du myocarde
Palpitations
Affections vasculaires Bouffées de chaleur
Hypertension
Saignement des varices
Evénement thromboembolique veineux
Hypotension
Phlébite superficielle
Douleur veineuse
Affections gastro-intestinales Douleur abdominale
Nausées
Diarrhées
Vomissements
Constipation
Sécheresse de la bouche
Dyspepsie
Reflux gastro-oesophagien
Affections hépatobiliaires Elévation des enzymes hépatiques Hyperplasie nodulaire hépatique focale
Cholécystite chronique
Affections de la peau et du tissu sous-cutané Acné Alopécie
Hyperhidrose
Prurit
Eruption cutanée
Réaction allergique cutanée
Chloasma
Dermatite
Hirsutisme
Hypertrichose
Neurodermatite
Troubles de la pigmentation
Séborrhée
Troubles cutanés
Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif Spasmes musculaires Douleur dorsale
Douleur dans la mâchoire
Sensation de lourdeur
Affections du rein et des voies urinaires Douleur des voies urinaires
Affections des organes de reproduction et du sein Aménorrhée
Gêne mammaire
Dysménorrhée
Saignements intra-cycliques (Métrorragies)
Hypertrophie mammaire
Tuméfaction mammaire
Dysplasie cervicale
Saignements utérins anormaux
Dyspareunie
Fibrose kystiquedu sein
Ménorragies
Trouble menstruel
Kyste ovarien
Douleurs pelviennes
Syndrome prémenstruel
Léiomyome utérin
Spasme utérin
Saignements utérins / vaginaux, incl. spottings
Pertes vaginales
Sécheresse vulvo-vaginale
Hémorragie de privation anormale
Tumeur bénigne du sein
Cancer du sein in situ
Kyste mammaire
Ecoulements mammaires
Polype cervical
Erythème cervical
Saignement coïtal
Galactorrhée
Pertes génitales
Hypoménorrhée
Retards de menstruation
Rupture du kyste ovarien
Odeurs vaginales
Sensation de brûlure vulvo-vaginale
Gêne vulvo-vaginale
Troubles du système lymphatique et sanguin Lymphadénopathie
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales Asthme
Dyspnée
Epistaxis
Troubles généraux et anomalies au site d'administration FatigueIrritabilité
Oedème18
Douleurs dans la poitrine
Malaise
Fièvre
Investigations Prise de poids Perte de poids
Modifications de la pression artérielle
Frottis cervical anormal

Des interactions médicamenteuses à éviter

Comme tout traitement hormonal actif, la pilule contraceptive Qlaira peut perdre en efficacité si elle est prise en même temps qu'un autre traitement en cours. Un des effets secondaires importants de Qlaira est sa réaction en présence d'autres médicaments. D'après des études d'interaction réalisées en laboratoire, Qlaira peut modifier le métabolisme de certains traitements et les rendre moins efficaces.

A l'inverse, des traitements médicaux à base de rifampicine, par exemple, modifient considérablement l'efficacité de Qlaira et peuvent altérer son effet contraceptif. Il est donc vivement conseillé d'indiquer à votre médecin tous les traitements en cours pour diminuer les effets secondaires de Qlaira.

A noter que l'un des effets secondaires de Qlaira concerne la pigmentation de l'épiderme, mieux vaut éviter les expositions au soleil prolongées.

Définition et classification des effets secondaires

Effet secondaire, effet latéral, effet accessoire, effet secondaire, effet nocif… plusieurs termes sont préconisés pour désigner un effet indésirable médicamenteux.

Selon la définition de l'OMS (organisation mondiale de la santé), un effet indésirable médicamenteux est " une réaction nocive et non voulue,se produisant aux posologies normalement utilisées chez l'homme pour la prophylaxie , le diagnostic ou le traitement d'une maladie ou la modification d'une fonction physiologique"

Pour éviter les effets indésirables, il est recommandé de suivre des conditions d'utilisation optimales telles que l'usage de médicament de qualité (vs. contrefaçon), de bien suivre la posologie, de respecter les précautions d'usage….

Tout médicament peut entraîner des effets secondaires chez certaines personnes, mais pas nécessairement chez d'autres.

La probabilité qu'un effet indésirable se produise est classifiée selon la convention suivante :

Classification des effets secondaires

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix