Pilule et antibiotique ce qu'il faut prendre en considération

La pilule comme on l'appelle couramment a littéralement révolutionné la vie sexuelle des femmes et des hommes. La prise de contraceptifs oraux est devenue aujourd'hui quelque chose de complètement intégré dans le quotidien de nombreuses femmes. Cette habitude est telle que certaines oublient qu'il s'agit pourtant d'un médicament. 

Or comme tout médicament, la pilule doit donc être prise avec précaution. C'est pourquoi elle ne peut être délivrée que sur ordonnance par un professionnel de santé habilité après un examen de santé globale.

Comme tout médicament, la pilule présente également certains effets secondaires, "positifs" pour certains, "indésirables" pour d'autres. Mais ce qui nous intéresse ici, plus que les effets indésirables c'est l'interaction médicamenteuse de la pilule avec d'autres médicaments et plus particulièrement avec les antibiotiques.

Est-ce que l'on peut suivre un traitement antibiotique alors que l'on prend la pilule ? Quels risques, quelles conséquences ?  Nous faisons le point sur la question.

Pilule et antibiotique

La pilule, un médicament à part entière

On vous le répète encore une fois, car mieux vaut le dire trop que pas assez : la pilule est un médicament ! Contre-indication, interaction médicamenteuse, précaution d'usage, prescription médicale... 

Vous devez absolument avertir votre médecin ou tout autre professionnel de santé que vous prenez la pilule si ce dernier souhaite vous prescrire un nouveau médicament. Même réflexe si vous consommez déjà un médicament et que vous allez commencer une contraception orale. Même chose si vous consommez des extraits de plantes ou utilisez d'autres produits à vertu thérapeutique. Informez votre thérapeute. 

Les interactions entre la pilule et d'autres médicaments ne sont pas si nombreuses mais il est toujours préférable d'informer le personnel de soin du choix de votre contraception. Dans ce cas-là, vous ne serez jamais trop prudente.

Pour plus de confort, votre méthode contraceptive peut par exemple être changée ou adaptée en fonction du traitement que l'on souhaite vous prescrire. Plutôt que la pilule votre médecin vous proposera par exemple un DIU en cuivre si un traitement longue durée et/ou contre-indiqué s'impose. Donc n'hésitez surtout pas à en dialoguer avec votre médecin.

Pilule et antibiotique, contre-indication ou non ?

En réalité, cette question reste aujourd'hui encore controversée.  En effet, « traditionnellement » les professionnels de santé déconseillaient la prise d'antibiotiques avec la pilule. Les antibiotiques feraient baisser l'efficacité de la pilule. Des témoignages de grossesses sous antibiotiques auraient ainsi été reportés.
En théorie, comme tout médicament, la pilule pourrait diminuer l'absorption des œstrogènes par l'organisme. Le principe actif serait donc moins efficace et le risque de tomber enceinte, par conséquent, augmenterait.  Du coup, les professionnels de santé donnaient deux conseils : 

  • utiliser un contraceptif complémentaire comme un préservatif ou un spermicide par exemple.
  • continuer à utiliser ce contraceptif complémentaire une semaine après la fin du traitement antibiotique.

Cependant, des études récentes remettraient en cause cet état des faits.
Plutôt que de généraliser les antibiotiques, seul l'un d'entre eux diminuerait réellement l'efficacité de la pilule : la rifampine. La rifampine ferait en effet baisser le taux d'hormones (éthinylestradiol et progestatifs) dans le sang de la femme utilisant un contraceptif oral. L'efficacité de la pilule serait donc remise en cause avec cet antibiotique.
La rifampine aurait le même effet sur le patch contraceptif épidermique et l'anneau vaginal hormonal. Le principe actif de ces deux moyens de contraception étant le même que celui de la pilule.

Ainsi, d'après une étude du Journal of the American Academy of Dermatology datant de 2002, le taux d'hormones contraceptives resterait inchangé avec l'administration de nombreux antibiotiques. La prise d'antibiotiques combinée avec la pilule ne diminuerait donc pas l'efficacité contraceptive de cette dernière : 

  • l' ampicilline
  • la tétracycline 
  • la ciprofloxacine 
  • la clarithromycine
  • la doxycycline  
  • le métronidazole 
  • la roxithromycine
  • l'ofloxacine 
  • la temafloxacine  

Mais une étude plus récente présentée au congrès de la Société internationale de pharmacoépidémiologie (ISPE) démontrerait le contraire... Réalisée sur 29 000 femmes enceintes, les conclusion de cette étude cas-contrôle affirment que le risque de grossesse lors d'une association pilule / antibiotique serait multiplié par deux ! Ce risque serait d'après les auteurs augmenté pour une raison pharmacologique ou une non-observance. Les auteurs estiment donc que les femmes devraient utiliser une méthode contraceptive complémentaire durant la prise de tout traitement antibiotique.

Les autres interactions médicamenteuses 

Si la question sur l'interaction antibiotique / pilule semble donc toujours d'actualité, il semblerait par contre qu'il y ait un consensus sur certains médicaments dit « inducteurs enzymatiques ». Ces derniers se prennent généralement sur une longue période. Il est donc conseillé d'opter pour une autre méthode contraceptive comme par exemple le stérilet ou une contraception locale telle que l'utilisation d'un spermicide.

Ces médicaments sont essentiellement :

  • des antiépileptiques  
  • des antituberculeux  
  • un psychostimulant 
  • un antimigraineux  
  • un antifongique 

Le traitement contraceptif peut dans certains cas être adapté. Seul une personne habilitée peut prendre cette décision. Il s'agit alors de doubler la prise du contraceptif oral. Au lieu de prendre une pilule, l'utilisatrice va donc en prendre deux. Etant donné que l'efficacité de ces traitements inducteurs enzymatiques se prolongent, ces précautions devront être maintenues au cours du prochain cycle. 
Si les inducteurs enzymatiques accélèrent le métabolisme hépatique (le foie va détruire les hormones contraceptives présentes dans le sang plus rapidement) d'autres médicaments font faire également baisser l’efficacité de la pilule. Ces derniers vont diminuer l'absorption de ces hormones contraceptives au niveau du tube digestif, ce qui va donc là encore faire baisser l'efficacité de la pilule. Ces médicaments sont : 

  • un hypolépidémiant
  • le charbon actif
  • des laxatifs

En conlusion et étant donné qu'il ne semble pas avoir de consensus clairement établi quant à l'influence des antibiotiques sur l'efficacité des pilules contraceptives, il nous semble préférable d'adopter le principe de précaution. C'est-à-dire, de doubler la prise d'un contraceptif oral avec un un autre contraceptif (préservatif ou spermicide par exemple) durant la durée d'un traitement antibiotique et le temps nécessaire après la fin de ce traitement. Ce conseil n'est en rien une prescription et vous devez par conséquent toujours consulter un médecin ou professionnel de santé avant toute décision. De manière générale il est également indispensable de préciser à qui de droit que vous prenez la pilule avant toute nouvelle administration de médicament ou intervention chirurgicale.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix