L'insuffisance en testostérone, source d'impuissance

L’insuffisance en testostérone se manifeste quand le corps est incapable de produire une quantité suffisante d'hormone sexuelle masculine. Chez l'homme, la testostérone a une grande influence sur la libido et la capacité érectile. Un faible taux de testostérone peut entraîner une dysfonction érectile (impuissance) et une sensibilité au traitement de l’impuissance.

La testostérone dans l’organisme

La testostérone est la principale hormone sexuelle masculine. Elle est produite chez les hommes, mais aussi en petite quantité chez la femme. Chez les hommes, la testostérone est essentiellement produite dans les cellules de Leydig des testicules; Dans les deux sexes, les glandes surrénales produisent aussi de la testostérone en faible quantité.

La production de testostérone est contrôlée par l'hypothalamus dans le cerveau moyen et par l'hypophyse (glande pituitaire). En outre, cela produit l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone stimulant les cellules interstitielles. La FSH contrôle l'ovulation et la maturation de l'ovule chez la femme; Il stimule la formation de sperme chez les hommes. L’ICSH entraîne la production de testostérone, l'hormone lutéinisante (LH) et assure des fonctions de contrôle.

Quel rôle joue la testostérone dans l’organisme?

Le principal rôle de la testostérone est de contrôler les fonctions sexuelles. Celles-ci comprennent les processus de maturation physique pendant la puberté, la manifestation de la libido et la puissance sexuelle. En outre, l'hormone influence d'autres processus organiques et psychologiques. Ceci inclut, par exemple, la formation des globules rouges et donc le transport d'oxygène dans le corps, la coordination, la concentration et la performance de la mémoire.

Elle contrôle également les spécificités des comportements sexuels. Elle favorise la production d’autres substances dans l’organisme. En effet, elle développe un effet anabolisant. La testostérone joue un rôle dans la construction de la masse musculaire par exemple.

Qu’est-ce qu’un déficit en testostérone?

Il n'existe pas de limites précises pour déterminer un déficit en testostérone. Les médecins et les chercheurs supposent que les symptômes de la maladie peuvent apparaître lorsque la concentration sanguine est inférieure à onze nanomoles par litre / 3,0 nanogrammes par litre.

L’insuffisance en testostérone est avérée lorsque la concentration sanguine de l'hormone est inférieure à ces limites standards et cela à l’issue de deux mesures consécutives.

Quelle est la concentration normale de testostérone dans le corps?

La concentration de testostérone dans le sérum sanguin des hommes adultes est comprise entre 2,41 et 8,27 nanogrammes ou entre 10,4 et 34,7 nanomoles par litre. Ces valeurs sont atteintes lorsque le test sanguin correspondant est effectué le matin. Le taux de testostérone nocturne est de 20 à 40% inférieur à cette valeur.

Une petite quantité seulement de testostérone libre circule dans le sang, dont la plupart est lié à des protéines de transport et à autres protéines. Ils protègent l'hormone d'une dégradation trop rapide. Cependant, seule la testostérone libre est active sur plan métabolique.

Origines de l’insuffisance en testostérone

Le processus normal de vieillissement est la principale cause d'une insuffisance en testostérone. Contrairement aux femmes, les hommes ne ressentent pas de troubles liés à la ménopause (hommes ménopausés), mais leur taux d’hormones diminuent avec l'âge.

Dans le cadre d’une l'étude consacrée au processus de vieillissement masculin dans le Massachusetts, il a été démontré que la concentration de testostérone dans le sang diminue en moyenne de 1% par an à partir de 40 ans. Dans ce contexte, les spécialiste parlent aussi d’andropause.

Les autres causes de déficit en testostérone sont les troubles congénitaux ou acquis de la production d'hormones dans l'hypophyse et les malformations ou des lésions des testicules. Le syndrome de Klinefelder est un déficit congénital de testostérone causée par des anomalies chromosomiques.

Une trop faible concentration de testostérone peut également résulter d'une perturbation du système de contrôle entre l'hypothalamus et les testicules. Ces troubles sont déclenchés par un mode de vie malsain comme le stress, les carences en vitamines et en minéraux, les régimes intenses, l’obésité morbide ou l'abus d'alcool et de nicotine. Les maladies métaboliques telles que le diabète sucré, les maladies internes, les toxines environnementales, les expositions aux rayonnements de forte intensité, les médicaments et la chimiothérapie peuvent avoir le même effet.

Symptômes de déficit en testostérone

Le manque de testostérone peut se manifester de différentes manières. Cela inclus:

  • La dysfonction érectile et diminution / disparition de la libido
  • Réduction du nombre de spermatozoïdes
  • Diminution des performances physiques
  • Dégradation des muscles
  • Prise de poids et accumulation de la graisse corporelle au niveau de la taille
  • Fatigue, perte de motivation, fatigue
  • Ostéoporose (diminution de la densité osseuse)
  • Diminution de la mémoire

L’insuffisance de testostérone chez les hommes âgés peut parfois provoquer des érections matinales. La mise en relation entre ces symptômes et le déficit en testostérone n'est pas toujours possible. Ils peuvent aussi être provoqués par de nombreuses autres causes.

Comment diagnostiquer une insuffisance en testostérone?

Le diagnostic d'une insuffisance en testostérone est effectué dans le cadre d'un examen physique qui fournit des informations sur la condition physique, la morphologie, la force musculaire du patient et la détermination du taux de testostérone dans le sang. De plus, il peut y avoir des tests diagnostiques différentiels pour la déterminer / l'exclure des affections physiques et des méthodes d'imagerie pour mesurer la densité osseuse.

Traitement d’une insuffisance en testostérone

Un déficit en testostérone n'est avéré si des plaintes subjectives en résultent. Chez les hommes âgés, une (légère) insuffisance en testostérone est normale. Si un traitement est souhaité, le médecin peut prescrire une alternative à la testostérone (hormonothérapie substitutive).

L'apport  en hormones «artificielles» peut se faire sous forme de comprimés, injection, capsules, patchs hormonaux ou gel de testostérone. Le dysfonctionnement érectile (dysfonction érectile, impuissance) peut être traité avec des inhibiteurs de la 5-PDE (tels que le Viagra).

Déficit en testostérone et traitement de l’impuissance

Des études scientifiques récentes ont montré qu'il existe également un lien entre un déficit en testostérone et l'efficacité d'un traitement médicamenteux de l'impuissance.

L'effet des inhibiteurs de PDE-5 est limité ou même stoppé par une insuffisance en testostérone prononcée. Chez les hommes qui sont traités pour dysfonction érectile avec des inhibiteurs de la PDE-5, la substitution de la testostérone peut aussi être nécessaire.

Dans une étude américaine, en raison du faible taux de testostérone, les inhibiteurs de la PDE-5 étaient efficaces chez  près de la moitié des sujets qui n'avaient pas déjà pris des stimulants sexuels. La recommandation des chercheurs était de traiter les patients atteints de dysfonction érectile principalement avec une substitution de testostérone.

Effets secondaires de la substitution de testostérone

Les effets secondaires d'une thérapie de substitution de testostérone n'ont pas encore fait l’objet d’une étude scientifique complète. Les résultats de l'étude suggèrent que le traitement hormonal pourrait augmenter significativement le risque de crises cardiaques et d'AVC.

Le fait que la thérapie augmente le risque des cancers de la prostate n'est pas prouvé scientifiquement. Il est cependant possible que la croissance des maladies précancéreuses préexistantes (précurseurs du cancer) soit accélérée par le médicament.

Contre-indications du traitement hormonal

Les contre-indications du traitement à la testostérone comprennent :

  • L’hyperplasie bénigne et les tumeurs de la prostate
  • Le cancer de la prostate ou précurseurs du cancer
  • Le taux élevé de globules rouges (polyglobulie)
  • L’apnée du sommeil
  • Les lésions du foie
  • L’hypertension artérielle
  • Les maladies cardiovasculaires existantes
  • Œdèmes (rétention d'eau) dans les extrémités

Sources:

Vitaros (Majorelle) - Crème contre la dysfonction érectile L'avanafil, principe actif de Spedra Causes et symptômes de l'impuissance Levitra générique (Vardénafil) et dysfonction érectile Impuissance et diabète - Causes et traitements L'impuissance liée aux fuites veineuses L'impuissance chez les jeunes Troubles sexuels masculins : infertilité, stérilité, impuissance Impuissance et tabagisme - Quel impact du tabagisme sur la fonction sexuelle? Quand certains médicaments entraînent l'impuissance Rôle du partenaire dans l'impuissance masculine Effets secondaires et contre-indications de Levitra Viagra, Cialis, Levitra et Spedra : le comparatif Vitaemed Contre-indications de Cialis Le Viagra et le cœur : une relation dangereuse ? Viagra, histoire d'un succès planétaire Levitra et diabète Viagra et hypertension artérielle Effets secondaires de Spedra Le viagra pour traiter les maladies cardio-vasculaires Impuissance après vasectomie Impuissance psychologique Viagra et prostatectomie Cialis générique - Tadalafil : est-il légal et sécurisé ? Effets secondaires de Cialis Tadalafil Contre-indications de Viagra Pfizer Effets secondaires du Viagra (Pfizer) Laboratoires Pfizer - Histoire et traitements phares 10 idées reçues sur le Viagra et les troubles érectiles Les traitements naturels contre l'impuissance Impuissance : lorsque Viagra ne fonctionne pas Viagra : quel dosage optimal ? Inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 Levitra en cas de problèmes de santé Viagra vs Levitra : différences et similitudes L'obésité peut-elle provoquer l'impuissance? Impuissance et pornographie Le priapisme, une pathologie à traiter sans tarder Viagra original : comment détecter les contrefaçons Addyi (Flibansérine), le nouveau Viagra pour femmes ? Cialis pour le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate Cialis original : comment détecter les contrefaçons
Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix