Obésité et conséquences médicales

Le surpoids et l'obésité sont des problèmes de plus en plus fréquents dans les pays développés. Le surpoids et l'obésité représentent le cinquième facteur de risque de décès au niveau mondial et fait au minimum 2,8 millions de victimes chaque année.En France, 6,5 millions de personnes sont considérées comme obèses (soit 14,5% de la population adulte). Quel que soit l’âge, les conséquences du surpoids et de l'obésité sont ressenties sur le plan physique mais aussi mental.

Causes de l’obésité

On parle de surpoids et d'obésité lorsque l'indice de masse corporelle (IMC) dépass un certain seuil. L'indice de masse corporelle (IMC) est une formule mathématique qui relie le poids corporel au poids moyen idéal.  Il est calculé à partir de la masse corporelle divisée par le carré de la taille en mètres. 

Tableau d'IMC pour les hommes

Age Insuffisance pondérale Poids Normal Léger surpoids Obésité
16-18ans < 18 19-24 25-28 > 29
19-24ans < 18 19-24 25-28 > 29
25-34ans < 19 20-25 26-29 > 30
35-44ans < 20 21-26 27-30 > 31
45-54ans < 21 22-27 28-31 > 32
55-64ans < 22 23-28 29-32 > 33
65-90ans < 23 24-29 30-31 > 34

Tableau d'IMC pour les femmes

Age Insuffisance pondérale Poids Normal Léger surpoids Obésité
16-18ans < 18 19-24 25-28 > 29
19-24ans < 18 19-24 25-28 > 29
25-34ans < 19 20-25 26-29 > 30
35-44ans < 20 21-26 27-30 > 31
45-54ans < 21 22-27 28-31 > 32
55-64ans < 22 23-28 29-32 > 33
65-90ans < 23 24-29 30-31 > 34

Souvent, l’obésité résulte d’une mauvaise habitude alimentaire dans l'enfance qui se poursuit à l'âge adulte. Les deux principales causes du surpoids sont l'alimentation inappropriée et le manque d'exercices.

Les premiers signes ne sont pas souvent pris au sérieux

Lorsque les premiers signes ne manifestent, les réactions divergent. Le surpoids n’est pas toujours évoqué lorsqu’on s’essouffle quand on veut attraper un autobus ou lorsqu’on monte les escaliers. Les premiers signes sont minimisés et ce n’est que plus tard qu’ils seront pris en compte.

Les blessures des articulations ou l’apnée pendant le sommeil ne font pas évoquer d’emblée l’existence de surpoids. Outre les troubles de concentration, les troubles du sommeil et la sensation de fatigue matinale due aux troubles respiratoires peut aussi devenir une contrainte psychologique. L’obésité prolongée entraîne des séquelles chroniques qui ne sont découvertes que tardivement.

Conséquences physiques et psychologiques

Les personnes obèses présentent un risque accru d'arthrose, de goutte, de maladie cardiaque et de troubles métaboliques. En outre, la vésicule biliaire ne peut ne pas fonctionner correctement à cause de l’excès de graisse. Le diabète de type 2 (diabète sucré) est aussi l’une des conséquences possibles. Si l’apport en graisses et en sucres dans l’organisme est trop important, il peut se produire une résistance à l'insuline car le pancréas est surchargé.

Il est moins bien connu que certains types de cancer comme celui de la prostate, le cancer de l'utérus et le cancer de la vésicule biliaire sont plus fréquemment diagnostiqués chez les sujets obèses. Le risque de thrombose est aussi un danger, car les embolies peuvent se produire. Pour une légère augmentation de l’IMC à 25, le risque d’apparition des différents cancers peut déjà augmenter de 20% ou plus.

Dans l'ensemble, le taux de mortalité est dû aux maladies liées à l’obésité. Ainsi, il est clair que le surpoids influence sur l'espérance de vie. Quelques kilos supplémentaires réduisent la mobilité mais aussi la qualité de vie. Il peut facilement conduire à des sentiments de culpabilité et de défaite. A mesure que l’obésité se développe, l'estime de soi et les relations sociales peuvent baisser.

risques-cancer-obesite

Obésité chez l’enfant

Les conséquences de l’obésité concernent déjà de nombreux enfants. Cependant, ils vivent plus longtemps que les adultes obèses Si la mobilité est déjà réduite dès l'enfance, des maladies secondaires peuvent apparaître.

Les maladies cardiaques, l'hypertension artérielle (hypertension) et les problèmes articulaires se retrouvent souvent chez les enfants en surpoids. Le diabète de type 2 n'est pas rare, il est souvent précédé d’une tolérance au glucose. L’augmentation du taux de cholestérol favorise aussi les calculs biliaires et les inflammations du foie.

Le syndrome métabolique, qui se produit lorsque le diabète et l'hypertension est associé à un trouble du métabolisme des lipides, est aussi dangereux. Le syndrome augmente considérablement le risque de mort subite et de crise cardiaque. Le développement physique est altéré car l’obésité favorise l’arthrose des hanches et des articulations.

Chez les enfants en surpoids, les conséquences psychologiques sont souvent encore plus importantes que chez les adultes. Non seulement ils souffrent d'exclusion par leurs camarades de classe mais leur développement psychologique est aussi impacté. La dépression et les sentiments de culpabilité favorisent aussi la boulimie.

Chez les filles, cela peut aussi entraîner une puberté précoce associée à des troubles menstruels. Les apnées pendant le sommeil peuvent affecter la performance à l'école. Les maux de tête et les sautes d'humeur sont fréquents. La teneur en oxygène du sang chute pendant le sommeil, ce qui peut être dangereux et nécessite un traitement. Dans l'ensemble, les enfants en surpoids devraient être surveillés de près et tous les moyens permettant de perdre du poids doivent être considérés.

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix