> L'huile de coco et la perte de poids

L'huile de coco et la perte de poids

Au cours des dernières années, on a assisté à une large couverture médiatique des avantages potentiels de l'huile de noix de coco dans notre alimentation. On lui prête en effet de très nombreuses vertues, listées dans le tableau ci-dessous, avec parmi elles une faculté à stimuler la perte de poids, à améliorer la qualité de la peau, et même à lutter contre le cancer ou la maladie d’Alzheimer. Les fondements scientifiques de ces vertues restent minces néanmoins et il convient de rester prudent.

Les nombreuses vertus présumées de l'huile de coco
Combat les inflammations Brule la graisse
Renforce le système immunitaire Aide à protéger contre le cancer
Favorise la digestion Combat la perte osseuse et réduit le risque d'ostéoporose
Favorise le sommeil Combat la maladie d'alzheimer
Combat l'acné Stabilise les niveaux de sucres dans le sang
Soigne les animaux malade Traite l'eczema et le psioriasis
Combat la candidose Soulage la constipation

Sur cette page nous nous intéressons de plus près au rôle bénéfique que l’huile de coco pourrait jouer dans la recherche d’une perte de masse graisseuse.

Qu'est-ce que l'huile de noix de coco?

L'huile de coco est l'huile tirée du fruit séché produit par l'arbre de cocotier. Lors de l'achat dans le commerce d'une huile de noix de coco, vous verrez certainement des termes comme « vierge » et « pressée à froid ». Le terme « pressée à froid » signifie que l'huile a été extraite en utilisant des machines plutôt que par l’utilisation de méthodes thermiques. Le terme « vierge » se réfère généralement au caractère brut de l’huile - signifiant que celle ci 'a pas été blanchie, raffinée ou désodorisée. Noitez toutefois qu’il n’existe pas de nomenclature contrôlée de ces termes pour l’huile de coco ; contrairement à l'huile d'olive.

Comment l’huile de noix de coco favorise-t-elle la perte de poids ?

Le fondement principal qui alimente les vertues de l’huile de noix de coco en matière de perte de poids, est sa concentration élevée en un acide gras saturé appelé “acide laurique”, qui appartient à la catégorie des acides gras à chaîne moyenne (AGCM). 

Par opposition aux acides gras à longue chaîne (AGLC) que l’on trouve dans d'autres huiles, les AGCM contenus dans l’huile de coco sont considérés comme de la graisse saine. En effet, ces derniers sont plus facilement absorbés et brûlés par le corps pour produire de l'énergie, contrairement aux autres acides gras. 

Les AGCM semblent également être stockés différemment des AGLC qui se concentrent eux en général dans le tissu adipeux.

Quelles sont les résultats d’étude ?

Au cours des dernières décennies, il y a eu un certain nombre d'études sur les avantages des acides gras à chaîne moyenne de l'huile de noix de coco. Les protocoles de ces dernières présentent toutefois certaines limites.

  • En 1983, une expérience sur des rats a été réalisée pour tester la différence entre les acides gras à chaîne moyenne et des acides gras à longue chaîne en termes de gain de poids. Les chercheurs sur alimentaient les rats pendant six semaines, certains en acides gras à chaîne moyenne(AGCM) d'autres en acides gras à longue chaîne (AGLC). Ils ont constaté que les rats suralimentés en AGCM avaient pris 20% de poids en moins, et 23% de graisse corporelle en moins que le groupe alimenté en AGLC.
  • Une autre étude menée en 2003 a été réalisée afin d'analyser la différence entre les 2 types d’acides gras dans l'oxydation des graisses et la dépense énergétique. Le protocole consistait à suivre l’alimentation et la consommation en acides gras à chaîne moyenne et longue de 17 femmes obèses sur une période de 27 jours. Si les résultats à court terme n’ont pas montré de différence significative entre les 2 types d’acides gras, l’étude a toutefois conclu que les acides gras à chaîne moyenne pouvaient, dans le cadre d'une alimentation équilibrée, prévenir le gain de poids à long terme.
  • En 2011, une troisième étude fut menée auprès de 20 hommes atteints d’obésité pour évaluer l’impact sur quatre semaines que l'huile de noix de coco pourrait avoir sur la perte de poids. Les résultats de cette étude ont montré une légère diminution de la taille de ceinture (-2,86 cm, soit -0,97% par rapport à la mesure initiale), mais pas d’impact significatif sur le poids total ou l'indice de masse corporel (IMC).

Quels inconvénients présentent l'huile de noix de coco

En dépit des quelques études vues plus haut, il y a ajourd’hui un manque de preuves scientifiques pour attester de l’efficacité de l’huile de coco sur la perte de poids à long terme ou sur une amélioration significative de l’indice de masse corporelle (IMC). 

En outre, selon la clinique Mayo, bien que plusieurs études à court terme suggèrent que l’huile de coco n’augmente pas le mauvais cholestérol tel que les lipoprotéines de basse densité (LBD ou LDL en anglais), plusieurs etudes de long terme ont montré que l’huile de coco peut nuire à votre santé cardiaque.

Ces études mettent également en évidence le caractère fortement calorique de l'huile de noix de coco, ce qui peut signaler à votre corps qu'il doit stocker plus de matières grasses. Elles soulignent enfin que même si la graisse stockée ne provient pas directement de l'huile de noix de coco, la consommation élevée de cette huile peut favoriser  indirectement le stockage des graisses et provoquer l'effet exactement à celui recherché.

Heart UK, l’association britannique contre le cholesterol a publié un communiqué en réponse à la couverture médiatique des dernières années sur les bienfaits de l'huile de noix de coco. Ce communiqué préconise la prudence dans l’utilisation excessive de l’huile de coco en tant que complément alimentaire. L’association met en évidence la concentration de l'huile de noix de coco en graisses saturées (environ 85%) et son impact sur la hausse du cholestérol et des niveaux de lipoprotéines de basse densité. Cette concentration de 85% en matières grasses saturées est extrêmement élevée :  bien supérieure par exemple à celle du beurre (63%) et de l'huile d'olive (14%). Cela signifie qu'en consommant seulement deux cuillères à soupe d'huile de noix de coco, vous consommez 24g d'acides gras saturés, une quantité supérieure à l’apport journalier recommandé de 20g par jour.

Recommandations pour la perte de poids

Si la consommation d'huile de noix de coco de façon modérée et dans le cadre d'une alimentation équilibrée est tout à fait saine pour votre corps, il n'existe à ce jour pas de recherche scientifique à long terme permettant d’affirmer les bénéfices de l'huile de noix de coco en terme de perte de poids. Des études à petites échelle ont certes montré certains bénéfices sur le tour de taille, mais pas sur l' IMC global.

Pour favoriser la perte de poids de long terme une alimentation saine et équilibrée combinée avec de l’exercice physique régulier reste sans nul doute l'approche la plus bénéfique. Cela pourra ainsi passer par:

  • Diminuer le niveau de graisses saturées dans votre alimentation et les remplacer par des graisses non saturées
  • Manger plus de fruits, de légumes et de fibres
  • Pratiquer de l’exercice physique régulièrement pour favoriser le renforcement musculaire

Sources:

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix