Mal des transports

Informations et prescription médicale contre le mal des transports

Aussi bénin soit-il, le mal des transports également appelé cinétose est l'un des troubles les plus désagréables pour tous ceux qui sont amenés à voyager régulièrement. Pour lutter contre les symptômes et permettre à votre corps de garder son équilibre interne, certains traitements existent.

Avec Vitaemed vous pouvez obtenir une prescription médicale en ligne pour l'un de ces traitements.

Pour cela vous répondez à un questionnaire médical revu par un médecin qui, selon avis, vous délivre une ordonnance à présenter dans n'importe quelle pharmacie française.

Coût de prescription: 29.90 € (ind. consultation + ordonnance)

Nota Bene : nous ne fournissons aucun médicament et rappelons que la vente en ligne de médicaments soumis à prescription obligatoire est illégale en France . Pour votre sécurité seules les pharmacies physiques françaises sont habilitées à dispenser ces traitements.

Sommaire
Notre service
Traitement
Besoin d'aide ?
Notre service
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix
Besoin d'aide ?

Notre service client est à votre disposition pour toute question ou assitance du lundi au vendredi de 9:00 à 18:00 et peut être contacté par téléphone au 0975 185 065, par live chat,ou par email à serviceclient@vitaemed.com. Nous nous efforcerons de vous répondre sous 48 heures ouvrées.

  • Consultation en ligneUn médecin analyse votre questionnaire médical et vous prescrit un traitement
  • Ordonnance médicaleIl vous délivre une ordonnance à présenter dans n'importe quelle pharmacie française
  • Chez vous ou en PharmacieVous recevez l'ordonnance chez vous ou la transmettez directement à la pharmacie de votre choix
Consultation
& ordonnance 29.90 €
Scopoderm
  • Prévient le mal des transports
  • Réduit les symptômes de la nausée, des vomissements et de la somnolence
  • Pour de meilleurs résultats, se prend quelques heures avant votre voyage
+ d'infos

Qu'est-ce que le mal des transports ?

Le mal des transports, aussi appelé cinétose, naupathie, mal de voiture, mal de mer ou mal de l'air se produit lorsque que des nausées surviennent lors d'un déplacement à bord d'un véhicule[1]. Il provient de la discordance entre la perception visuelle et le système vestibulaire. Nausée, en grec, signifie « mal de mer » : naus signifiant « bateau ». Près d'un tiers des individus sont susceptibles d'être sujets au mal des transports, notamment lors de croisières sur des eaux calmes.

Le mal des transports est donc caractérisé principalement par une sensation d'inconfort et de nausées, donnant ou non lieu à des vomissements. Il s'agit une affection très commune.

Causes et facteurs de risques

Les causes de la cinétose sont très complexes. Il faut savoir que la cinétose peut être divisée en 3 catégories :

  • La cinétose causée par un mouvement ressenti mais non visualisé (mal de voiture, mal de l'air, mal de mer, centrifuges, rotations)
  • La cinétose causée par un mouvement visualisé mais non ressenti (mal de l'espace, films, jeux vidéos, simulation, réalité virtuelle)
  • La cinétose causée lorsque les deux systèmes discordent
  • Le retour à la terre ferme après un long voyage en bateau, parfois appelé "mal de terre". Celui-ci peut durer plusieurs jours

En effet, il faut savoir que l'organe de l'équilibre (vestibule) qui se trouve dans l'oreille interne perçoit très vite les roulis, les balancements, les accélérations et les ralentissements. Cet organe va alors transmettre les informations au centre de l'équilibre du cerveau, tout comme les yeux et les récepteurs sensoriels des articulations et des muscles qui vont transmettre au cerveau les informations sur la position du corps dans l'espace mais bien moins vite que l'oreille interne. Il y a donc discordance et le centre de l'équilibre du cerveau reçoit des messages contradictoires en peu de temps qu'il n'a alors pas le temps de traiter.

Plus courant chez les enfants entre 2 et 12 ans et assez rare chez les nourrissons, le mal des transports devient également moins fréquent à l'adolescence et à l'âge adulte.

Les femmes semblent plus concernées que les hommes, particulièrement durant les règles et pendant la grossesse.

On rencontre également une fréquence plus élevée de la cinétose chez les personnes avec antécédents de migraines.

Symptômes

Parmi les symptômes les plus courants, on note :

  • fatigue
  • étourdissement et vertiges
  • nausées
  • vomissements
  • syndrome de Sopite
  • sensations de malaise
  • manque d'appétit
  • transpiration abondante
  • salivation plus importante

Complications possibles

La plupart du temps, il n'y aucune complication au mal des transports. Dès le retour sur la terre ferme, tous les symptômes disparaissent. Cependant, ce sont les enfants qu'il faut surveiller en cas de vomissements. Ils risquent une déshydratation qu'il est possible de traiter rapidement.

De même, il faut consulter rapidement un médecin dans les jours qui suivent le voyage si vous continuez à ressentir des nausées et vomissements plusieurs heures après la fin du voyage ou si ces nausées et vomissements sont systématiques jusqu'à empêcher un déplacement.

Comment éviter le mal des transports ?

Voici quelques conseils utiles pour éviter le mal des transports :

  • Dans le cas où le mal des transports apparaît sans possibilité de s'arrêter, il faut regarder à l'extérieur du véhicule en mouvement et de préférence le plus loin possible dans la direction du voyage afin d'aider l'équilibrioception
  • S'il fait nuit nuit ou qu'il n'y a pas de fenêtre, fermez les yeux et reposez-vous
  • Mâchez du chewing-gum car la mastication réduit la cinétose
  • Prenez l'air dans la mesure du possible car les odeurs intérieures peuvent donner la nausée
  • Évitez de vous mettre dans le sens contraire de la marche
  • Ne jouez pas aux jeux vidéo, n'utilisez pas l'écran de votre téléphone ou de votre tablette et ne lisez pas

Remèdes naturels

Alors que les médicaments (voir ci-après) restent la solution sans doute la plus efficace pour lutter contre le mal des transports, il existe toutefois des remèdes naturels qui, selon certaines personnes, permettent d'alléger les symtômes de la cinétose. Ceux-ci n'ont pas été scientifiquement prouvés mais il peut toujours être utile de faire un essai, sachant que chaque personne réagit différemment à diverses stimulations.

  • Gingembre - La racine de gingembre est connue pour soulager les nausées, ce qui peut en faire une option à envisager pour les transports. Sous forme de biscuits, de thé, de boissons, de comprimés à base de gingembre ou de gingembre frais ou séché.
  • Acuponcture - Les bracelets d'acupression[2] fonctionnent sur ce principe, en appuyant sur le poignet. Selon certaines personnes cela se révèlerait efficace contre les nausées. Cependant, aucune étude n'a pu apporter cette preuve.
  • Rester hydraté - Boire beaucoup d'eau ou des jus de fruits frais tel qu'un jus de pomme ou d'orange frais peut aider à calmer l'estomac.

Traitements pour le mal des transports

Tout type de mal des transports est plus efficacement traité lors de l'utilisation de traitements spécifiques visant à supprimer les symptômes. A prendre de façon ponctuelle et temporaire, les principaux traitements pour le mal des transports peuvent effectivement soulager les symptômes désagréables. Les antiémétiques et les antihistaminiques, cliniquement prouvés, sont les plus répandus.

Pour lutter contre le mal des transports, il est possible d'avoir recours aux médicaments comme :

  • des antiémétiques atropiniques (tels que Scopoderm)
  • des antihistaminiques antiémétiques (Mercalm, Nausicalm, Nautamine, Agyrax)
  • de l'homéopathie (Cocculine, Cocculus complexe No 73, Nausetum)

Les antihistaminiques

Bien qu'ils ne soient pas spécifiquement indiqués pour traiter le mal des transports, certains privilégient les antihistaminiques qui sont également adaptés aux enfants, souvent touchés par le mal des transports. Vitaemed vous conseille de toujours consulter un médecin avant de prendre un tel traitement, en particulier s'il vient à être administré à des enfants.

Les antiémétiques

Les médicaments les plus efficaces pour le mal des transports appelé cinétose sont les antiémétiques atropiniques. L'action de ces molécules empêche le système vestibulaire de dialoguer avec le cerveau, supprimant de fait les symptômes. A prendre de 30 à 60 minutes avant le départ, l'action des antiémétiques se prolonge habituellement jusqu'à 72 heures.

Disponibles uniquement sur ordonnance, les antiémétiques tels que Scopoderm requièrent la prescription d'un médecin.

Comment ça marche ?
Vous choisissez une condition de santé ou un traitement
Vous répondez au questionnaire médical en ligne
Un médecin l'étudie et selon avis, émet une ordonnance
Vous recevez l'ordonnance chez vous ou à la pharmacie française de votre choix